• esenfr

Premier patient opéré avec succès en Colombie avec la technique innovante de la Taulinoplastia

Après le premier atelier de formation qui s’est tenu en Octobre dernier à Bogota avec le nouvel implant extrathoracique Pectus Up pour traiter le Pectus Excavatum, une première intervention a été pratiquée avec succès à un patient atteint de cette malformation congénitale, juste au début de cette année 2018.

Plus d’une centaine de chirurgiens, thoraciques et pédiatriques, ont participé aux deux sessions théoriques et pratiques arrangées par la société Biomedisys SAS aux villes de Bogota et Pasto, au sud de Colombie, où il y a une haute prévalence du Pectus Excavatum parmi la population infantile. Les ateliers ont été menés par le chirurgien thoracique Carlos Alberto Rodríguez Sabogal et le chirurgien pédiatrique Fernando Fierro Ávila.

Ce fut précisément ce dernier docteur qui a pratiqué la première intervention de Taulinoplastia à un patient âgé de 13 ans dans la ville de Bogota. Il a été accompagné des docteurs Juan Javier Valero Halaby et Jorge Ricardo Beltran, qui avaient déjà participé aux sessions de formation.

Le Dr. Juan Javier Valero Halaby est l’actuel président de la Société Colombienne de Chirurgie Pédiatrique et travaille à l’hôpital pour enfants la Misericordia et l’Hôpital San Blas de Bogota. Le Dr. Jorge Ricardo Beltran traite ses patients à la clinique Colombia de Colsanitas et à l’Hôpital Universitaire de San Ignacio.

Quant au Dr. Fierro, il avait déjà participé à un cours de formation à Barcelone avec cette nouvelle technique, à la fin du mois de septembre 2017, ce qui, avec le Dr. Carlos Rodríguez, les positionne comme des leaders d’opinion pour traiter le Pectus Excavatum de façon extrathoracique et mini-invasive.

L’opération s’est déroulée à l’Hôpital Infantile La Misericordia (HOMI) de la ville de Bogota. Ce centre hospitalier est devenu la première institution de santé à intervenir des patients avec l’innovante technique de la Taulinoplastia dans le continent américain.

La chirurgie s’est bien passé, les chirurgiens se sont dits satisfaits avec la nouvelle procédure et le patient a eu une évolution très favorable et avec peu de douleur postopératoire.