• esenfr

NOUVEAU COURS DE RÉVISION DE CHIRURGIE THORACIQUE AVEC PECTUS UP À MADRID

Le Dr Andrés Varela effectue une intervention chirurgicale avec le Pectus Up lors d’un cours de révision en chirurgie thoracique tenu à l’hôpital Puerta de Hierro Majadahonda, à Madrid.

Les 22 et 23 novembre derniers, une opération en direct avec Pectus Up a eu lieu lors d’un cours de recyclage en chirurgie thoracique organisé à l’hôpital Puerta de Hierro Majadahonda de Madrid (Espagne) en coopération avec Ventura Medical Technologies.

Le Dr Andrés Varela a été le responsable de l’organisation du cours, qui comprenait des présentations, des discussions et des cas cliniques, présentés par lui-même et par le reste des membres de l’équipe de chirurgie thoracique de l’hôpital. Plusieurs chirurgiens de différents hôpitaux d’Espagne, tels que l’hôpital Virgen Macarena et l’hôpital Virgen del Rocío de Séville, la Fundación Jiménez Díaz et l’hôpital La Paz de Madrid, et l’hôpital La Candelaria de Tenerife, y ont assisté.

Le docteur Varela est chef de service de l’hôpital Puerta de Hierro, de l’hôpital Quirónsalud Madrid et de l’hôpital La Luz, tous situés à Madrid, en Espagne. Il a 30 ans d’expérience professionnelle et de recherche, principalement dans le domaine de la chirurgie thoracique oncologique et de la transplantation pulmonaire, avec plus de 100 cas au cours des trois dernières années.

Au cours des deux dernières années, le Dr Varela a effectué 13 chirurgies Pectus Up, devenant ainsi une référence dans la formation des chirurgiens, tant thoraciques que pédiatriques, à cette nouvelle technique peu invasive. Plus de 25 chirurgiens d’envergure nationale et internationale ont participé à ces opérations.

De plus, grâce à sa collaboration et aux améliorations de la technique, la tranche d’âge des personnes opérées a été élargie, le dernier étant un patient de 46 ans, ce qui augmente le nombre de corrections en cas de Pectus Excavatum asymétrique.

Le Pectus Up a des critères bien définis et standardisés permettant une bonne réplication de la technique par moyen d’une approche extrathoracique, ce qui implique très peu de douleur postopératoire et une courte période de récupération.