• esenfr

Recommandations aux patients atteints du pectus excavatum

Il est nécessaire de donner des recommandations aux patients, même si ces derniers ne vont pas réaliser d’intervention chirurgicale

  • Recommander aux patients de faire des exercices aérobies comme la natation ou le vélo.
  • Le professionnel de santé qui suit le patient doit tenir compte que le patient a besoin d’aide ou de soutien psychologique pour vivre avec la maladie.
  • Chez les patients enfants ou adolescents, il convient de conseiller la famille, car elle joue un rôle fondamental pour savoir si le patient accepte ou rejette la pathologie.

Le chirurgien doit tenir compte de différentes mises en garde destinées aux patients

Les soins et le suivi postopératoires sont importants. Les dispositifs de fixation en métal ne peuvent pas supporter les niveaux d’activité ni les charges d’une paroi thoracique en bonne santé. L’implant peut se desserrer ou se déplacer si le patient est soumis à ces charges, à des activités très intenses, ou s’il souffre de lésions traumatiques.

Le chirurgien doit dûment informer le patient du besoin de limiter ses activités. La limitation des activités physiques dépend de chaque patient. Tous les patients doivent être informés que le non-respect des instructions postopératoires données peut engendrer les complications précédemment mentionnées. Le patient doit être informé et mis en garde que la déformation peut parfois rester entièrement ou partiellement présente même après l’opération. Il devra aussi être informé, avant l’intervention, des risques généraux de l’opération et des éventuels effets adverses, comme ci-dessous.