• esenfr

Deux nouvelles chirurgies de Pectus Excavatum avec Pectus Up à Séville, Espagne

Le Pectus Up, une technique mini-invasive pour corriger le Pectus Excavatum, s’est imposé dans la capitale andalouse avec deux nouveaux cas.

Le Dr Miguel Congregado Loscertales, leader mondial de la chirurgie thoracique, a opéré en juin dernier sur un patient de 15 ans, atteint de Pectus Excavatum. Pour corriger cette malformation, il a placé l’implant extrathoracique Pectus Up, développé par Ventura Medical Technologies.

Le Pectus Excavatum est la déformation congénitale la plus fréquente de la cavité thoracique, caractérisée par une dépression concave du sternum, aussi connue sous le nom de poitrine en entonnoir. Sans doute, la caractéristique du Pectus Excavatum est l’apparence enfoncée du sternum.

La technique Pectus Up consiste à placer un implant sur le dessus du sternum, par moyen d’une petite incision dans la poitrine, qui le tire vers le haut pour obtenir une position anatomiquement plus correcte. Par la suite, l’implant est fixé sur les cartilages sternaux et costaux pour maintenir cette position après l’opération.

Congregado est le chef de service à l’Hospital Quirónsalud Infanta Luisa de Séville (Espagne), où il a pratiqué cette chirurgie. Il occupe également les postes de professeur à l’Université de Séville et de chef de la qualité et de l’enseignement à l’unité de chirurgie thoracique de Hospital Universitario Virgen Macarena.

Ce dernier a été le site d’une nouvelle intervention de Pectus Excavatum avec Pectus Up la semaine dernière, aux mains du Dr Fernando Cozar Bernal.

Cozar est un chirurgien spécialiste de la zone de chirurgie thoracique de el Hospital Universitario Virgen Macarena de Séville. Il a également travaillé au Complejo Hospitalario de Jaén et à l’Hospital Puerta del Mar de Cadix. Il est membre de plusieurs associations médicales, telles que l’Association espagnole des chirurgiens, l’Association ibéro-américaine de chirurgie thoracique, la Société européenne des chirurgiens thoraciques et NEUMOSUR, entre autres.

Ces nouvelles interventions, ainsi que la première opération pratiquée à Séville à la fin de l’année dernière, renforcent la technique dans une vaste zone de la Communauté autonome espagnole d’Andalousie.

Ventura Medical Technologies commercialise actuellement l’implant Pectus Up en Espagne, en France et au Portugal en Europe, et en Colombie, au Mexique, au Chili et au Pérou en Amérique latine. Récemment, elle a obtenu l’autorisation de le commercialiser au Costa Rica.