• esenfr

L’hôpital Puerta de Hierro occupe le premier rang en cas de Pectus Excavatum traités avec le Pectus Up

Le Dr Andrés Varela, chef du service de chirurgie thoracique de l’hôpital Puerta de Hierro Majadahonda, à Madrid (Espagne) a opéré un total de 22 patients atteints de Pectus Excavatum avec la technique Pectus Up, les deux derniers en juin dernier.

L’on compte déjà 27 cas de Pectus Excavatum traités dans la Communauté de Madrid en Espagne. Les autres cas ont été réalisés à l’hôpital Quirónsalud Madrid, à Pozuelo de Alarcón, par les docteurs Andrés Varela et Javier Moradiellos, tous deux responsables du service de chirurgie thoracique de cet hôpital.

Le Dr Varela, en plus d’être le chirurgien qui a pratiqué le plus d’interventions avec cette technique, a grandement collaboré à l’évolution du Pectus Up, qui se poursuit dans un processus d’amélioration continue pour offrir le meilleur traitement possible aux patients atteints de Pectus Excavatum avec différents degrés de complexité et d’asymétrie.

Une vingtaine de spécialistes en chirurgie thoracique ont été formés au Pectus Up avec le docteur Varela, faisant de lui le chirurgien thoracique de référence au niveau international qui a formé plus de professionnels experts en déformations thoraciques et, plus particulièrement, en Pectus Excavatum.

Le Pectus Up est un implant extrathoracique pour la correction du Pectus Excavatum en utilisant une approche mini-invasive, ce qui réduit considérablement la complexité et les risques de la chirurgie.

Développé par Ventura Medical Technologies, l’implant a été conçu en 2012, à l’origine destiné aux enfants et adolescents. Mais depuis la conception initiale, le dispositif a subi différentes phases d’évolution, élargissant ainsi la tranche d’âge de la cible aux patients non pédiatriques.

Actuellement, de plus en plus de patients adultes choisissent d’être opérés avec cette nouvelle technique, car elle offre plus de possibilités pour corriger leur Pectus Excavatum et avec plus de garanties de sécurité et de qualité de vie après l’intervention.