• esenfr

Pectus Up: nouvelle alternative pour les patients atteints de Pectus Excavatum de la région des Caraïbes, en Colombie

Les docteurs Juan Carlos Varón Cotes et Carlos Rodríguez Sabogal ont operé un patient de 13 ans atteint de Pectus Excavatum avec le Pectus Up.

C’est le deuxième patient atteint de Pectus Excavatum, également appelé poitrine creuse, opéré avec Pectus Up sur la côte caraïbe, en Colombie. L’intervention avec le nouvel implant développé par Ventura Medical Technologies a eu lieu à laClínica Mar Caribe  de la ville de Santa Marta, à Magdalena.

Le Dr Varón, chirurgien thoracique de l’Universidad El Bosque et professeur agrégé à l’Universidad del Magdalena, possède une vaste expérience dans le traitement chirurgical des malformations thoraciques telles que le Pectus Excavatum, communément appelé poitrine creuse ou en entonnoir.

Le Dr Carlos Rodríguez Sabogal, chef de la chirurgie thoracique à l’Hospital Militar Central de Bogotá et expert dans ce type de déformation de la paroi thoracique, a contribué avec le chirurgien pédiatrique Dr Fernando Fierro à la formation de plusieurs chirurgiens spécialisés dans différents territoires de la Colombie.

L’opération a été couronnée de succès, les chirurgiens ont été très satisfaits du résultat de la nouvelle procédure et le patient a eu une évolution très favorable, avec peu de douleur postopératoire.

Après le premier stage de formation Pectus Up à Bogota en octobre 2017, coordonné par Biomedisys SAS, distributeur du Pectus Up en Colombie, 18 patients de Pectus Excavatum ont déjà été traités avec cette technique chirurgicale innovante.

Le Pectus Up représente une innovation importante dans le domaine de la chirurgie de la déformation thoracique, car il s’agit d’une méthode extrathoracique, peu invasive et avec une réduction notable du risque, de la complexité et de la récupération postopératoire.

La Colombie, le Mexique et le Chili sont les trois premiers pays d’Amérique Latine dans lesquels ce système chirurgical innovant a été commercialisé. Les premiers cas seront effectués prochainement au Costa Rica et, dans les prochains mois, le Pectus Up aura également le registre de santé au Pérou et en Equateur.