• esenfr

Technique Pectus Up: Correction chirurgicale extrathoracique pour le Pectus Excavatum

Cette technique a conduit à une innovation technologique importante dans le domaine de la chirurgie thoracique pour le traitement de cette pathologie, car il s’agit d’une méthode extrathoracique qui réduit considérablement la complexité et les risques de l’intervention. Le temps de récupération qui s’ensuit est plus court et les patients traités avec cette nouvelle technique mettent en évidence la faible présence de douleur et leur intégration rapide dans la vie quotidienne.Información sobre el Pectus Excavatum

Informations sur le Pectus Excavatum

+ info Professionnels
+ info Pacientes

Le Pectus Excavatum est la déformation congénitale la plus fréquente de la cavité thoracique, caractérisé par un enfoncement du sternum, plus connu sous le nom de thorax en entonnoir. Sans l’ombre d’un doute, le signe distinctif du Pectus Excavatum est une apparence enfoncée du sternum.

C’est une maladie évolutive qui peut être visible dès la naissance, mais qui devient généralement plus évidente au fil des ans.

Le Pectus Excavatum peut se manifester à différents degrés d’implication. Il y a des patients avec une légère déformation, pratiquement asymptomatiques, mais avec des implications esthétiques, et des patients avec une implication modérée ou sévère, qui souffrent de problèmes physiques importants et de troubles socio-psychologiques.

Cette pathologie apparaît généralement dans la petite enfance et lorsque son degré est sévère, elle peut avoir des effets graves sur le patient, car la déformation osseuse peut finir par causer des problèmes pulmonaires, rendant la respiration difficile et d’autres symptômes respiratoires. Des problèmes cardiaques peuvent également apparaître, entraînant un manque d’adaptation à l’activité physique. Une autre affectation fréquente est une mauvaise position de la colonne vertébrale qui, dans certains cas, apparaît comme une véritable déviation ou scoliose.

De plus, le patient atteint de Pectus Excavatum peut souffrir de troubles psychologiques pouvant entraîner une tendance à l’isolement et à la solitude, ce qui peut être très important. L’apparence que cette pathologie confère à la poitrine du patient peut affecter considérablement sa qualité de vie, rendant difficile la pratique d’activités sportives ou récréatives, entraînant des problèmes d’estime de soi, notamment chez les adolescents.

Le pédiatre ou le médecin de famille est généralement le premier professionnel consulté par les patients pour demander des informations sur le Pectus Excavatum. Si le patient a moins de huit ans et il est asymptomatique, aucun test ou chirurgie supplémentaire n’est généralement effectué. À partir de cet âge, il est important de faire une révision annuelle et de voir si le défaut est progressif. Si le défaut augmente ou des symptômes liés au Pectus Excavatum apparaissent, il doit être évalué par un chirurgien pédiatrique ou thoracique, afin de recevoir le meilleur traitement pour son Pectus Excavatum particulier.

Beaucoup de personnes touchées par cette pathologie mènent une vie totalement normale, sans aucun type de déficience physique ou psychologique. Mais, comme il s’agit d’une pathologie qui s’aggrave généralement avec l’âge, une évaluation précoce par un chirurgien est très importante pour que la déformation ne compromette pas les organes de la cavité thoracique ou qu’il n’y ait pas d’implication psychologique significative.

La régression spontanée ou toute amélioration partielle des symptômes de Pectus Excavatum sont rares.

Traitement chirurgical du Pectus Excavatum

+ info Professionnels
+ info Patients

Les techniques de chirurgie évoluent, de nouvelles modifications sont introduites et de nouvelles procédures innovantes émergent.

Il existe actuellement diverses techniques de traitement du Pectus Excavatum, chirurgicales et non chirurgicales.

Les techniques traditionnelles utilisées dans l’approche chirurgicale du Pectus Excavatum sont invasives et l’on entre dans la cavité thoracique pour corriger la malformation, avec les risques que cela peut entraîner.

Actuellement, il existe un nouveau traitement pour le Pectus Excavatum: la méthode chirurgicale appelée Pectus Up, qui nous donne la possibilité de corriger cette pathologie d’une manière mini-invasive et d’éviter la chirurgie intrathoracique comme c’était le cas avec les techniques chirurgicales précédentes.

Le Pectus Up

La nouvelle technique – le Pectus Up – consiste à placer un implant sur le dessus du sternum, par moyen d’une petite incision dans la poitrine, qui le tire vers le haut pour obtenir une position anatomiquement correcte. Ensuite, l’implant est fixé sur les cartilages sternaux et costaux pour maintenir cette position après la chirurgie.

Eviter la chirurgie intrathoracique

La nouvelle procédure permet de soulever le sternum sans avoir besoin d’insérer des barres d’acier dans la cavité thoracique ou de retirer une partie des côtes pour réduire l’enfoncement du sternum.

Étant une procédure extrathoracique, elle est pratiquement indolore, elle implique une période courte de convalescence et elle ne présente pas de graves complications.

L’implant est retiré au bout de 3-4 années, bien qu’il puisse rester dans la poitrine pendant plus longtemps. La procédure est très simple et sans risque.

Le Pectus Up ouvre de nouvelles perspectives dans le traitement chirurgical du Pectus Excavatum. D’une part, chez les patients, puisque la tranche d’âge por être opérés est étendue, et d’autre part, chez les chirurgiens, car le processus chirurgical est de faible complexité.

Resumé des bénéfices du traitement chirurgical du Pectus Excavatum avec la nouvelle technique Pectus Up

  • Mini-invasive. Une petite incision est faite pour placer l’implant.
  • Risque réduit d’endommager les organes vitaux de la poitrine. C’est une méthode extrathoracique, donc les risques sont réduits et les complications sont minimisées.
  • Intégration rapide dans la vie quotidienne. L’intervention est indolore et éxige peu de temps de récupération.
  • Adaptation à la croissance. L’implant est fixé à l’extérieur du sternum, permettant un développement normal de la cage thoracique sans qu’il soit nécessaire de modifier ou de retirer l’implant.
  • Durée plus courte de l’intervention chirurgicale. La complexité de l’intervention chirurgicale est minime..
  • Postopératoire en soins intermédiaires. La méthode est très peu invasive et le patient n’a généralement pas besoin de soins intensifs.
  • Permet les manœuvres de réanimation cardio-respiratoire. En cas d’arrêt cardiaque, ces manœuvres peuvent être effectuées.

Avant et après: témoignages