• esenfr

Le Pectus Up renforce sa présence sur la Côte Caraïbe colombienne avec une nouvelle intervention

La Colombie renforce sa confiance dans la technique du Pectus Up pour corriger chirurgicalement le Pectus Excavatum

À la Clinica IMAT Oncomedica, située dans la ville de Montería, dans le département de Córdoba, une nouvelle intervention a été réalisée avec la technique Pectus Up. À cette occasion-là, le patient était un homme de 33 ans; à ce jour, le patient le plus âgée traité avec cette technique en Colombie.

La chirurgie a été menée par le Dr Daniel José Jaller Salleg et la Dre Carmen Narváez, tous deux chirurgiens thoraciques de cette institution, reconnue pour fournir des services très complexes dans diverses spécialités. Les deux chirurgiens avaient déjà effectué cette procédure sur un autre patient en avril de cette année.

Le patient, qui présentait un Pectus Excavatum modéré, s’est rétabli de manière satisfaisante et avec seulement deux jours d’hospitalisation, il a été renvoyé chez lui pour continuer avec ses soins postopératoires.

La Clínica IMAT Oncomedica est un important hôpital régional situé dans la ville de Montería, fréquenté par des patients de différentes populations auprès de la Côte Caraïbe colombienne.

Bien que la spécialité de la Clinique IMAT soit principalement la chirurgie oncologique, d’après le Dr Jaller, ces dernières années, la consultation pour les malformations de la paroi thoracique —y compris le Pectus Excavatum— a augmenté, et l’implant extrathoracique Pectus Up nous a fourni une option importante pour corriger cette blessure chez les patients.

Parmi les avantages qui ont motivé les professionnels en Colombie à mettre en œuvre cette technique chirurgicale l’on trouve un temps opératoire plus court, moins de jours d’hospitalisation, une récupération plus rapide et moins de douleur chez les patients.

Le plus important est que les patients traités jusqu’à présent avec ce système déclarent qu’ils sont satisfaits de la chirurgie, de la récupération et de la correction de la malformation, ce qui confirme l’adéquation du traitement, qui est également disponible dans d’autres pays américains tels que Costa Rica, Chili, Équateur, Mexique et République dominicaine.