• esenfr

Indications du nouveau traitement du Pectus Exacavatum

Indications générales

Une intervention chirurgicale avec la méthode Pectus Up est indiquée pour les patients atteints de Pectus Excavatum dans les situations suivantes:

  • Patients symptomatiques.
  • Index de Haller égal ou supérieur à 3,25.
  • Progression évidente de la déformation thoracique avec des symptômes associés au Pectus Excavatum.
  • Respiration paradoxale ou inversée.
  • Diminution de la fonction pulmonaire avec un schéma de maladie pulmonaire restrictive ou obstructive.
  • Anomalies cardiaques (compression ou déplacement cardiaque, prolapsus mitral, diminution du volume d’éjection ventriculaire gauche, arythmie).
  • Douleurs thoraciques ou lombaires, associées à des malformations osseuses acquises pertinentes secondaires au Pectus Excavatum.
  • Distorsion de l’image corporelle.
  • Implication psychologique pertinente.
  • Échec des procédures chirurgicales précédentes.

Habituellement, quatre de ces situations ou plus coexistent chez le même patient.

Chez les patients pédiatriques, la réparation chirurgicale du Pectus Excavatum était auparavant recommandée dans les cas symptomatiques dès que possible. Cependant, il a récemment été démontré que les résultats ne sont pas aussi positifs chez les très jeunes enfants et, pour cette raison, il est actuellement recommandé de retarder l’âge de la chirurgie, en établissant l’âge optimal à partir de 8 ans.

Principaux critères d’indication d’un Pectus Up chez un patient atteint de Pectus Excavatum:

Types de patients:

  • Age: Comme dans toute technique chirurgicale pour le Pectus Excavatum, ainsi que pour éviter d’autres anomalies conséquence de la pathologie elle-même, l’âge idéal serait entre 12 et 16 ans. Le Pectus Up, étant un produit extrathoracique et ancré uniquement dans la zone centrale du sternum, peut être réalisé chez des patients d’âges différents:
    • Enfance et âge prépubère: l’intervention peut être parfaitement réalisée à partir de 8 ans, puisque l’implant n’empêche pas la croissance normale du thorax.
    • Adolescence.
    • Adultes: des chicurgies ont été pratiquées sur des patients jusqu’à 46 ans.
      • Dans ces cas-là, le chirurgien évalue le niveau de flexibilité de la cage thoracique et d’après son critère il peut indiquer le Pectus Up.
      • Dans les cas où un niveau de rigidité remarquable est évident, le chirurgien recommande au patient d’utiliser le Vaccum Bell pendant quelques mois pour améliorer la flexibilité au moment de l’intervention.
  • Asymétrie: Comme dans toute technique chirurgicale pour cette pathologie, moins l’asymétrie du patient est faible, moins l’intervention est complexe et les meilleurs sont les résultats, a priori
    • Patients Pectus Excavatum symétriques.
    • Patients présentant un degré d’asymétrie léger et modéré.
    • Le Pectus Up est utilisé chez les patients présentant un degré élevé d’asymétrie ou une rotation importante du sternum. Dans certains de ces cas, il est recommandé d’utiliser des écarteurs sternaux ou une combinaison de la technique avec un mini Ravitch.
    • Le Pectus Up n’est pas recommandé chez les patients avec un Pectus Excavatum grand canyon.
  • Index de Haller: Il est recommandé qu’il soit égal ou supérieur à 3,2, bien que cet index ne soit pas la seule ou principale valeur pour l’indication d’un Pectus Excavtum en général.
    • D’autres index, tels que celui de correction, doivent être évalués.
    • D’autres index… RM, 3D external scan, SDI.
    • Dans le cas où la valeur des index n’était pas la raison de l’indication chirurgicale, d’autres circonstances du patient doivent être évaluées, qui dans les critères cliniques soient liées au Pectus Excavatum:
      • Diminution de la fonction pulmonaire selon l’ergospirométrie (spirométrie d’effort).
      • Douleurs thoraciques ou lombaires, associées à des malformations osseuses acquises secondaires au Pectus Excavatum.
      • Infections respiratoires majeures récurrentes (bronchopneumopathies ayant nécessité une hospitalisation pour traitement) sans aucune autre pathologie les provoquant, selon des critères cliniques.
      • Déplacement cardiaque diagnostiqué par échocardiogramme.
      • Prolapsus mitral diagnostiqué par échocardiogramme.
      • Compression de l’oreillette diagnostiquée par échocardiographie.
      • Diminution du volume d’éjection ventriculaire gauche.
      • Arythmie cardiaque diagnostiquée par ECG.
      • Syncope.
      • Afectaction psychologique.
  • Patients Marfan: Dans certains cas, si le patient a été opéré d’une pathologie cardiaque, le Pectus Up doit être implanté après élévation sternale avec un écarteur externe, car il existe une solution de continuité qui empêche le sternum de remonter avec la technique standard.
  • Le patient est atteint de Pectus Excavatum et les techniques chirurgicales précédemment pratiquées ont échoué.
    • Étant extrathoracique, le Pectus Up peut être une bonne alternative.
    • Dans certains de ces cas, le Pectus Up doit être implanté après élévation sternale avec un écarteur externe car il existe une solution de continuité dans le sternum lui-même.

Aucune intervention ne doit être réalisée s’il n’y a pas auparavant de tomographie (CT), thoracique et expiratoire, ou d’IRM chez les patients pédiatriques, pour apprécier le degré d’asymétrie, la position et l’épaisseur du sternum et le Haller ou d’autres index.